Reinhold Würth

Né en 1935, Reinhold Würth débute en 1949 un apprentissage dans le commerce de visserie en gros de son père à Künzelsau (Bade-Wurtemberg, Allemagne). Il est le deuxième collaborateur de l’entreprise. Après le décès prématuré de son père, il reprend la direction de l’entreprise en 1954, à l’âge de 19 ans. 

Au cours des décennies qui suivent, l’activité se développe et l’entreprise familiale acquiert une envergure mondiale. En 1994, Reinhold Würth se retire de la direction opérationnelle pour assumer la présidence du Comité consultatif du groupe Würth, une fonction à laquelle sa fille Bettina Würth lui succède en 2006. Reinhold Würth reste président du Conseil de surveillance de la fondation Würth.

Il a reçu pour ses qualités d’entrepreneur et son engagement social et culturel de nombreux titres et distinctions.

Jusqu’à la fin du semestre d’été 2003, il a dirigé l’Institut inter-facultés d’entrepreneuriat de l’Université de Karlsruhe. Il reçoit le titre de docteur honoris causa et devient membre d’honneur de l’Université de Tübingen, obtient la croix de Commandeur de l’Ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne ainsi que la médaille de l’Ordre du Mérite du land de Bade-Wurtemberg pour ses mérites dans le domaine de l’économie. Il est élevé au rang de citoyen d’honneur de la ville d’Erstein (France) en 1997, et de citoyen d’honneur de la ville de Künzelsau avec son épouse Carmen en 2003, en remerciement de leur engagement social et culturel.

En mars 2004, Reinhold Würth est promu au grade de chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur par le Ministère français de la culture au titre de ses mérites particuliers et de son engagement exceptionnel pour la promotion et la diffusion de la culture et de l’art français. En avril de la même année, la fondation Ludwig-Erhard de Bonn lui décerne la médaille Ludwig-Erhard pour ses mérites dans le domaine de l’économie sociale de marché. En mai, il est admis au Business Hall of Fame (tableau d’honneur des hommes d’affaires établi à l’initiative du manager magazin et de la Maison de l’histoire de la République fédérale d’Allemagne à Bonn). Un mois plus tard, il reçoit pour l’ensemble de sa carrière le Deutscher Gründerpreis, un prix créé par le magazine Stern, les caisses d’épargne allemandes, McKinsey & Company et la chaîne de télévision ZDF récompensant chaque année des entreprises aux différents stades de leur existence. En mai 2007, Reinhold Würth se voit décerner le titre de docteur honoris causa de l’Université de Palerme (histoire de l’art et muséographie) pour son engagement culturel dans la ville.

Au cours de sa carrière professionnelle, le Prof. Dr. h. c. mult. Reinhold Würth s’est intéressé à des thématiques telles que la motivation des collaborateurs, le management, ainsi qu’à des questions d’éthique professionnelle. Il s’est par ailleurs fortement engagé dans le domaine culturel. Après l’acquisition d’une aquarelle d’Emil Nolde dans les années 1970, il se passionne pour l’art et débute une collection qui compte aujourd’hui plus de 15 000 œuvres. Le fonds de la collection Würth est régulièrement présenté dans les différents musées et lieux d’exposition créés par l’entreprise. Ces espaces sont accessibles aux collaborateurs du groupe comme au grand public.