Hélène de Beauvoir. Artiste et femme engagée

Hélène de Beauvoir.
Artiste et femme engagée.


Du mardi 30 janvier 2018 au
dimanche 9 septembre 2018

L’exposition consacrée à Hélène de Beauvoir (1910-2001) met en lumière le travail artistique méconnu d’une peintre ayant su faire une synthèse entre les influences du cubisme, de l’orphisme et du futurisme.

Le parcours retrace la carrière de l’artiste à travers de grandes thématiques qui révèlent ses recherches picturales, telles que la fragmentation de la forme par la lumière, la décomposition du mouvement ou encore la simplification de la ligne de contour. Ces expériences l’amèneront à développer un langage singulier mêlant abstraction et figuration.

Autoportrait
1955
Huile sur toile
Collection privée
66 x 81 cm
Photo : Ch. KEMPF 

L’exposition évoque aussi les engagements moraux d’Hélène de Beauvoir : dans ses tableaux féministes, elle dénonce la souffrance des femmes ; dans ses œuvres aux sujets politiques, elle décrit les révoltes étudiantes de Mai 1968, les atteintes à l’environnement ou encore l’hypocrisie morale et l’oppression.

Femme de Tanger
1949
Huile sur toile
Collection privée
73 x 92 cm
Photo : Ch. KEMPF

Hélène de Beauvoir a pendant longtemps été dans l’ombre de sa sœur aînée, la célèbre femme de lettres Simone de Beauvoir. Elle eut pourtant une vie entièrement dédiée à la peinture et la gravure, laissant dernière elle quelque
3 000 œuvres
: peintures à l’huile, à l’acrylique, aquarelles, gravures, dessins et collages.

Ayant successivement vécu au Portugal, en Autriche, en Serbie, au Maroc et en Italie, elle s’installa avec son mari, Lionel de Roulet, en Alsace au début des années 1960, d’abord à Scharrachbergheim, puis de manière définitive dans le village de Goxwiller, où Hélène de Beauvoir travailla ardemment pendant presque 40 ans.
Cette grande voyageuse sut s’attacher profondément à l’Alsace, ce qui conforte le Musée Würth dans sa volonté de proposer une exposition rétrospective en sa mémoire.