Tout public
Tarif unique 10 €

Ensemble du Conservatoire de Strasbourg

Voir plus

Commence dans 1 Mois, 21 Jours

14 novembre 2021 11 h 00

Manuel Mendoza à la direction

Né en 1992 à Guayaquil (Équateur), il débute l’étude du violon à l’âge de 11 ans au lycée « République de France ». Il est alors premier violon pendant plusieurs années et également chef assistant de l’orchestre. Il étudie ensuite au Conservatoire national de musique Antonio Neumane et à l’Institut expérimental de musique de l’Université de Guayaquil. Il dirige notamment l’orchestre de chambre de l’Institut ainsi que celui du lycée République de France, l’Orchestre symphonique du Conservatoire Antonio Neumane et différentes formations et de nombreux chœurs d’enfants à Guayaquil. Il prend part à plusieurs tournées sur le continent sud-américain (2008-2009). Poursuivant son cursus à Strasbourg, Manuel Mendoza y obtient son DEM (Diplôme d’études musicales). Ses professeurs sont Miguel Etchegoncelay et Claude Schnitzler. En mars 2015, il a dirigé l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, présentant une série de concerts éducatifs avec le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns. En juillet 2015, il participe au Congrès mondial du saxophone, pour la création des Orgues de sax de Jean-François Zygel, dans la cathédrale Notre­ Dame de Strasbourg. Il a travaillé également pour le projet de résidence de l’OPS au Neuhof, entre 2015 et 2017. Parallèlement, il dirige depuis 2014 l’Orchestre Ortenau à Offenbourg (Allemagne).

En 2015, il devient le directeur musical d’EI Sistema-France. Il a obtenu son diplôme de spécialisation en direction d’orchestre avec Theodor Guschlbauer et en direction de chœur avec Jean-Philippe Billmann. Il dirige l’Orchestre symphonique du Conservatoire de Strasbourg depuis 2016.

Programme

Camille SAINT-SAËNS (1831-1925)

Le Carnaval des animaux

Musiques sud-américaines

 

Le même jour

14h : Récital de piano Virgile Roche
15h30 : Joseph Offenstein (violon) et Christian Finance (piano)
18h : Récital de piano Claire Désert

En conformité avec les annonces gouvernementales, l’accès à la salle est conditionné par la présentation d’un Pass sanitaire et d’une pièce d’identité.

Le Pass sanitaire consiste en une preuve de non contamination à la Covid-19, sous forme d’un document numérique (application mobile TousAntiCovid) ou papier, parmi les trois suivantes qui sont non cumulatives :

– la preuve d’un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48h (basé sur l’heure de prélèvement),

– le certificat de vaccination, à partir de 7 ou 28 jours après la seconde injection (selon vaccin),

– le certificat de rétablissement de la Covid-19, soit le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Un autotest ne constitue pas un Pass sanitaire valide.
Le Pass sanitaire ne sera pas exigé pour les enfants de 11 ans et moins.